Recherche dans le site de la bibliothèque :
Dernière mise à jour de la rubrique Actualités : 25 février 2015

Dons et achats récents

2014 :
Don, par ses trois enfants, de 38 estampes de Paul LEMAGNY (1905-1977), graveur membre de la section de gravure de l'Académie des Beaux-Arts.

Don par Madame Marie-Pierre DUPIN, d'un ensemble de correspondances (1824-1890): 364 lettres autographes signées par divers correspondants et adressées à Édouard Charton, membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

Achat, grâce à la générosité de Monsieur Jean BONNA, correspondant de l'Académie des Beaux-Arts, d'un manuscrit de François-René de Chateaubriand, Lettre sur l'Institut (mars 1816). Mécène et bibliophile avisé, Monsieur Jean Bonna avait déjà fait don en 2011 d'une lettre de Descartes appartenant à un lot dérobé à l'Institut de France au XIXe siècle.
Ecouter ici, sur Canal-Académie l'entretien avec Gabriel de Broglie, historien du XIXe siècle, chancelier de l'Institut, qui analyse la « Lettre sur l’Institut » par laquelle François-René de Chateaubriand prit parti, en 1816, pour le maintien de l’Institut de France dont la jeune existence était compromise, lors de la Restauration, par le désir de rompre avec tout héritage révolutionnaire.

Achat d'une gravure et du dessin préparatoire par André JACQUEMIN (1904-1992),
graveur membre de l'Académie des Beaux-Art
,
représentant l'Institut de France
vu depuis le square du Vert galant et intitulée : L’Institut de France. Le Vert galant, 1952.
Pointe-sèche, 177 x 239 mm, épreuve sur vélin signée du premier état et dessin à la mine de plomb 195 x 254.

JacqueminInstitutGrav
JacqueminInstitutDes
2013 :

Don par M. Claude-Jean DARMON, correspondant de l'Académie des Beaux-Arts, de deux gravures :
- Impromptu III‎, pointe sèche, 34 X 50 cm (cuvette) ; 50 X 65 cm (feuille)

DarmonImpromptu

- Die Bernina, pointe sèche, 28 X 38 cm (cuvette) ; 50 X 65 cm (feuille)

DarmonBernina


A
cquisition par la bibliothèque de l'Institut et l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, par préemption en vente publique, d'un dessin de Gabriel de SAINT-AUBIN représentant une séance de l'Académie des Inscriptions et
Belles-Lettres en 1773
(N° d'inventaire : objet 1334).
La scène se passe au Louvre, lieu de réunion des Académies royales sous l'Ancien Régime.

SaintAubin
SaintAubinVerso
La bibliothèque possédait déjà deux catalogues de ventes
de tableaux annotés et illustrés par G. de Saint-Aubin :
Ms 1874-1875.
Détail de l'inscription figurant au dos du dessin

 

Don par S.A.R. la princesse Teresa de Borbon y Borbon, marquise de Laserna, de deux cahiers provenant du château de Frohsdorf (Autriche), contenant des copies réalisés en 1914 de lettres, aujourd’hui disparues, de la duchesse d’Angoulême, de son journal du Temple ainsi que de lettres du duc d’Angoulême et du comte de Chambord (Ms 8521).

Frohsdorf1
Frohsdorf2
Photographie du comte de Chambord (1820-1883), prétendant légitimiste au trône de France
Echantillons de tissus de vêtements

Cette donation a donné lieu à une cérémonie qui s'est tenue le 1er octobre 2013. Après la réception du don par
M. Gabriel de Broglie, chancelier de l'Institut (ci-dessous, à gauche), la princesse, le marquis de Laserna et les invités
ont visité la bibliothèque de l'Institut, où une exposition de documents relatifs aux Bourbons a été présentée par
Madame Michèle Moulin, conservateur en chef du secteur des Manuscrits et archives privées.
Pour prendre connaissance des documents exposés, suivre ce lien.

DonationB
VisitePrincesse
VisitePrincess
VisiteBourbon

 

Don par Madame Veuve Louis-René BERGE d'un fonds de 22 gravures au burin de Louis-René BERGE (1927-2013),
membre de l'Académie des Beaux-Arts, d'un livre illustré et du catalogue de l'oeuvre gravé.
Voir ci-dessous l'exposition consacrée à Louis-René Berge et à son action, présentée à la bibliothèque
jusqu'au 13 décembre 2013.

Berge Louis-René Berge, et Madame Berge, lors de son installation sous la Coupole, en 2006

- N° 2 Arlequinade 1960 EA V/VII
- N° 49 L'Attente 1976 13/49
- N° 50 Le Banc 1976 5/10
- N° 55 La Manif 1976 27/49
- N° 68 Les Chaises 1977 19/49
- N° 71 Le Solitaire 1977 21/49
- N° 114 Les Gradins 1979 24/49
- N° 151 La Faille 1982 12/30
- N° 152 Petit état fébrile 1982 15/30
- N° 181 (11/30), 186 (12/30), 196 (7/30) Petites angoisses quotidiennes  I. II. III.
- N° 190 (3/30), 195 (21/30), 199 (17/30) Dérive des caisses I., II.,  III.
- N° 226 La Grande bousculade 1988 6/10
- N° 246 (3/10), 250 (EA III/V) Glissement d'une ombre portée 1992
- N° 234 Le Vent du Temps 3/15
- N° 223 Le craquelé 14/30
- N° 340 Les pieux 3/15
- N° 341 L’envolée 5/10
- Comme l'énigme se détache. Poème de Bernard Vargaftig composé à partir de huit burins de Louis-René BERGE. Paris,
Editions Berzelius, 2001 Ex. 19 / 21.   

BergeGradins
BergeProfil
BergeFaille
Les Gradins, 1979. 44 x 25 cm.
 
La Faille, 1982. 24 x 30 cm.

 

Don par Monsieur Erik DESMAZIERES, membre de la Section de gravure de l'Académie des Beaux-Arts,
de 2 ouvrages de bibliophilie illustrés :

- Le Prince Pluie, texte de Maxime Préaud, illustré de 3 eaux-fortes originales d'Erik DESMAZIERES.
Vernon, Manière noire, 2009. Exemplaire hors commerce numéroté II/X.

PrincePluie

Le palais du prince Pluie "formait l'angle du canal du Brouillard et du ruisseau des Roseaux...
A la brune, il faisait ouvrir les persiennes, et il rêvassait en écoutant les concerts coassants des rainettes,
auxquels un triton ou deux entremêlaient de temps en temps leur mélodie glauque. Et il y avait les canards.
Pluie parlait admirablement le colvert..."

PrincePluie2


- Musaeum clausum, ou Bibliotheca abscondita, texte de Sir Thomas Browne (1605-1682), avec 4 eaux-fortes
originales d'Erik DESMAZIERES. Paris, Presses de Serendip, 2009. Exemplaire n° 57/75.

Musaeum1

Musaeum Clausum signifie en latin "Le Musée caché". Ce catalogue d'une bibliothèque et d'un cabinet de curiosités imaginaires fut publié à Londres en 1684, en anglais, deux ans après la mort de son auteur.
Il est ici traduit en français pour la première fois par Clarisse Barthélemy et annoté par Patrick Mauriès.


"Insatiable curieux, passionné du singulier, bibliomane exalté, Browne aimait à se perdre dans le labytinthe des livres, l'obscure forêt des citations et le jeu d'échos des littératures anciennes et modernes. Non content de rêver, comme tout collectionneur, des livres qu'il ne possédait pas, ou pas encore, il se plut à désirer ces livres qu'il n'aurait jamais, puisqu'ils ne furent, ne sont et ne seront pas"
(Patrick Mauriès).

 

Museaum2
Museaum3

Musaeum4

 

Desmazieres
Erik Desmazières
Derrière lui : Louis-René Berge (1927-2013)

 

Legs à l'Académie française, par Mme de la Croix, ancienne attachée de presse et collaboratrice de Jacques Soustelle,
d'un fonds Jacques SOUSTELLE composé de manuscrits, dactylographies, coupures de presses, photographies et diapositives ayant trait aux relations de Jacques Soustelle avec ses confrères de l'Académie française. 5 boîtes.
Inventaire du fonds : suivre ce lien.

 

 

 

 

Photographie de Jacques Soustelle
(tous droits réservés)

Soustelle


D
on par Monsieur Baptiste FONPEYRINE, lauréat du Prix Pierre Cardin de gravure (Académie des beaux-arts)
en 2012, d'une gravure à l'eau-forte, intitulée Einsturzende neubauten, dont il est l'auteur (voir ci-dessous) :

Fonpeyrine  
FonpeyrineDetailDétail


D
on par Monsieur Jonathan WYLIE de documents de son père, Laurence William WYLIE (1909-1996),
concernant l’homme politique et critique littéraire SAINT-MARC GIRARDIN (1801-1873).
L.W. Wylie était professeur émérite de civilisation française à l'Université de Harvard (Etats-Unis).
Sa thèse, soutenue en 1940, fut publiée sous le titre Saint-Marc Girardin, bourgeois (New York,
Syracuse University Press, 1947).
En donnant à la Bibliothèque de l’Institut de France cet important ensemble de documents contenant des imprimés,
des photographies de lettres mais aussi des notes de lecture, des brouillons et quelques lettres autographes de et
à Saint Marc Girardin, M. Jonathan Wylie complète le don fait par son père, Laurence Wylie, de négatifs sur verre
de la correspondance de Saint-Marc Girardin. Voir ici l'inventaire du fonds en pdf .
Inventaire en ligne des papiers Laurence Wylie et Saint-Marc Girardin : suivre ce lien.


D
épôt d'une table ancienne par le Mobilier National. Le mardi 15 janvier 2013, le Mobilier national a déposé à la Bibliothèque
de l'Institut une table de conférence d'époque Louis-Philippe en remplacement de la grande table du XVIIIe siècle
mise en dépôt par l'Institut de France au Château de Versailles au printemps 2012.

TableMobilier
La nouvelle table provient du Conseil constitutionnel et se trouvait auparavant à l'Hôtel Matignon. Elle est composée de plusieurs bois : le plateau est en Saint-Martin rouge, un bois dur de Guyane dont la couleur rouge foncé s'est estompée avec le temps ; il est contrecollé de plaquettes de chêne qui lui confèrent une grande solidité. Les pied sont sculptés dans la masse.
TableVersailles
Au printemps 2012, l’Institut de France avait déposé au Château de Versailles la grande table de bibliothèque de Louis XVI, exécutée en 1786 par l'ébéniste du château Jean-Baptiste Limonne (acajou de Cuba, bronze doré - 390 x 185 cm) contribuant ainsi au remeublement XVIIIe des appartements royaux.
En retour, le Château de Versailles avait déposé au Musée Condé du Château de Chantilly un bureau plat commandé vers 1715 à André-Charles Boulle par Louis-Henri de Bourbon, prince de Condé.

 

Masse

Don par Madame Jean SALKIN (Bruxelles)
de papiers et de correspondances de
son oncle, Pierre MASSÉ (1898-1987),
membre de l'Académie des
Sciences morales et politiques (1977),
premier commissaire général du Plan d’équipement et de la productivité
(1959-1966),
président de la Fondation de France (1969-1973)
et d'un buste de Pierre Massé (ci-contre à droite), sculpté par Touchka SALKIN
(Mme Jean Salkin),
en terre cuite hollandaise noire chamottée.

Inventaire du fonds Massé : suivre ce lien.

MasseBuste
MasseLettre

Lettre du général de Gaulle
à Pierre Massé,
25 juin 1965 :

"Mon cher Commissaire général,
A la bonne heure! C'est ce que l'on peut et doit dire de votre ouvrage sur "le Plan ou l'anti-hasard" , et cela tout aussi bien pour le moment où vous le publiez que pour la philosophie très attrayante et nourrie d'expérience que vous faites de cette grande aventure . Je vous en fais tout mon bien vif compliment.

Veuillez croire, Mon cher Commissaire-général, à mes sentiments très distingués et bien cordialement dévoués,
C. de Gaulle.
"

MasseLettreV

 

Don par Madame Corinne MARION, épouse de M. Jean,-Luc Marion, de l'Académie française,
de la correspondance autographe reçue par son ancêtre Auguste NICOLAS (1807-1888), reliée
en deux volumes.
Magistrat bordelais, entré au ministère des Cultes sous le ministère Falloux, puis Inspecteur général des
Bibliothèques, auteur, entre autres, des Études philosophiques sur le christianisme (1841-1845), ouvrage
qui connut  26 éditions avant 1888, Auguste NICOLAS fut un apologète laïc d’une grande humanité et
d’une parfaite sincérité. Il sut toucher un large public en utilisant aussi bien sa vaste culture philosophique et
le sens commun que le traditionnel argument d’autorité. Sa correspondance émane de grands auteurs du XIXe siècle (Chateaubriand, Renan, Vigny) et de nombreux membres de l’Institut. Elle témoigne de son succès et de l’estime
dans laquelle le tenaient des « adversaires »éminents tels que François Guizot. Elle ouvre une fenêtre sur le monde
des intellectuels catholiques au milieu du XIXe siècle.

Don par Monsieur Guy BRAUN, lauréat du Prix Pinet de l'Académie des beaux-arts en 2011, de deux gravures
sur bois dont il est l'auteur : En attendant Jeanne d'Arc (ci-dessous à gauche) et What's up, doc? (ci-dessous à droite) :

Braun
Braun2

 

2013 : dons et achats de 2013, suivre ce lien

 
2012 : dons et achats de 2012, suivre ce lien

2011 : dons et achats de 2011, suivre ce lien

2010 : dons et achats de 2010, suivre ce lien
2009 : dons et achats de 2009, suivre ce lien
2008 : dons et achats de 2008, suivre ce lien
2007 : dons et achats de 2007, suivre ce lien
2006 : dons et achats de 2006, suivre ce lien
2005 : dons et achats de 2005, suivre ce lien



EXPOSITION INTERNE de documents originaux

Du 14 avril au 27 mai 2016, la bibliothèque présente l’exposition :

LE TRENTE-HUITIÈME FAUTEUIL

DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE

À l'occasion de la réception à l’Académie française de Monsieur Marc Lambron le jeudi 14 avril 2016, la bibliothèque de l'Institut présente une exposition consacrée aux précédents titulaires du trente-huitième fauteuil. Ces personnalités diverses, évoquées par des documents issus des collections de la bibliothèque, se sont illustrées dans des domaines aussi variés que la littérature, l’histoire, le droit, la politique, la haute administration, mais aussi la médecine et la biologie. On compte parmi elles deux Prix Nobel, Anatole France (prix Nobel de Littérature en 1921) et François Jacob (prix Nobel de physiologie ou médecine en 1965), ainsi qu’Adolphe Thiers, premier président de la Troisième République.

L
es personnes non accréditées comme lecteurs qui souhaitent visiter les expositions internes
sont invitées à prendre rendez-vous au 01 44 41 44 10 ou par courriel à :
bibliotheque@institut-de-france.fr.

Archives des EXPOSITIONS INTERNES

 
Voir les catalogues des précédentes expositions internes de documents originaux à la bibliothèque.

PRETS AUX EXPOSITIONS EXTERIEURES
L
a Bibliothèque de l'Institut est associée à des expositions extérieures par les prêts des ouvrages et documents mentionnés ci-dessous :



Divers

Visite du Patriarche de Constantinople

PatriarcheVisite

Le 28 janvier 2014, Sa Toute Sainteté Bartholomée 1er, Patriarche de Constantinople, a visité la Bibliothèque de l'Institut à l'occasion de sa participation au colloque sur la liberté religieuse organisé par l'Académie des Sciences morales et politiques.
Pour consulter la liste des ouvrages anciens qui lui ont été présentés, suivre ce lien.

Patriarche

 

Informatisation des catalogues (imprimés et manuscrits) :

Bases de données

La bibliothèque de l'Institut propose depuis novembre 2012 deux bases de données qui sont en cours d'enrichissement :


Wi-Fi :

Un accès Wi-Fi est disponible dans la salle de lecture de la bibliothèque. Le code d'accès est communiqué aux lecteurs sur demande.

 

Commission des bibliothèques et archives de l'Institut de France :

La Commission des bibliothèques et archives de l'Institut de France, qui exerce une tutelle sur la bibliothèque, tient deux réunions par an sous la présidence de Madame Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuel de l'Académie française.

Sa prochaine réunion se tiendra début novembre 2015.


Nouvelles de l'équipe de la bibliothèque :

Affectations : A partir du 26 avril 2014, Mme Françoise Bérard, archiviste-paléographe, conservateur général, précédemment directeur de la bibliothèque du Musée d'archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, a pris les fonctions de directeur de la Bibliothèque de l'Institut.

Le 1er septembre 2013 ont été affectés M. Stéphane Fougère, magasinier spécialisé, précédemment en poste à la bibliothèque universitaire de ParisX-Nanterre et M. Olivier Billaut, adjoint administratif (Secrétariat de la bibliothèque), précédemment en poste au Lycée Saint-Louis.
Le 1er janvier 2013, Mme Michèle Moulin (ex-Sacquin), conservateur en chef, précédemment en poste au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France, a été affectée comme responsable du secteur des Manuscrits, archives privées et papiers savants de la bibliothèque de l'Institut.

Départs : le 26 avril 2014, Mme Mireille Pastoureau, directeur de la bibliothèque, et Mme Michèle Carret, chef du secrétariat de la bibliothèque, ont été admises à la retraite.
M. Eric de Lussy, ingénieur d'études, a été admis à faire valoir ses droits à la retraite (février 2012, prolongation comme bénévole jusqu'au 31 juillet 2013). Il est remplacé par M. Yoann Brault.
M. Eric Doreau, magasinier spécialisé, a été muté à sa demande à la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art le 1er septembre 2013.
Mme Martine Lesieur, bibliothécaire assistant spécialisé à la bibliothèque depuis 1983 (service des Périodiques), a été admise à faire valoir ses droits à la retraite le 1er août 2012.
Mme Fabienne Queyroux, conservateur en chef en charge du secteur des Manuscrits, archives privées et papiers savants à la bibliothèque depuis 1995, a pris la responsabilité du service patrimoine de la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art le 1er septembre 2012.
Mlle Virginia Mateus, adjoint administratif au secrétariat de la bibliothèque depuis sept ans, a été mutée à la bibliothèque du Conservatoire national des arts et métiers le 1er septembre 2012.

Affectations : Mmes Chantal Lantin (service du Catalogage) et Séverine Masson (service des Périodiques), bibliothécaires assistants spécialisés, ainsi que Mme Delphine French Keogh, adjoint administratif (Secrétariat), ont rejoint l'équipe le 1er septembre 2012.

Décès : M. Claude Richebé, né en 1928, archiviste-paléographe, conservateur honoraire à la Bibliothèque de l'Institut (1955-1988), est décédé le 18 août 2011.

Mme Misericordia Barbary, née en 1944,
magasinier à la bibliothèque de 1995 à 2011,
est décédée le 29 octobre 2011.

barbary

Cori Barbary en 2008

Souvenir : le 11 septembre 2001, s'éteignait Marguerite Hautecoeur-Milliez, née en 1913. Archiviste–paléographe, Marguerite Milliez avait été affectée à la bibliothèque de l’Institut en 1946. Elle fut la première femme fonctionnaire à l’Institut de France et resta en poste à la bibliothèque pendant trente-cinq ans. Promue conservateur en chef de la bibliothèque de l’Institut en 1964, elle conserva cette fonction jusqu’à sa retraite, en 1981. En 1956, elle avait épousé Louis Hautecoeur (1884-1974), membre et secrétaire perpétuel de l’Académie des Beaux-Arts.

Voir ici des photographies de l'équipe de la bibliothèque: CONTACTS

 

republicains

Visite officielle à la bibliothèque
© Brigitte Eymann

 
 
Vers l'accueil Vers l'Institut de France

Accueil | Actualités | Histoire | Fonds | Catalogues | Informations | Liens
Plan du site | Contacts | Crédits | Archives expositions | Accès direct au catalogue
© Bibliothèque de l'Institut de France - 2005 - Tous droits réservés
Retour à la page d'accueil Vers l'Institut de France